En 1967, une femme a couru le marathon de Boston aux Etats-Unis

Cela vous semble normal, n’est-ce pas? Une femme qui court le marathon à la fin des années soixante aux Etats-Unis, rien d’étonnant.

Eh bien si!

En 1967, Katherine Switzer qui n’avait que 20 ans a décidé de courir le marathon malgré les interdictions.

Cette étudiant à l’université de Syracuse s’est inscrite à une grande course organisée.

Cette passionnée de marathon prend le dossard 261 sous l’identifiant « K. V. Switzer ». De la sorte, son sexe n’était pas révélé.

Le jour de la course, elle portait du rouge à lèvres ce qui aurait pu lui porter préjudice puisque l’un de organisateurs de la course lui a demandé de rendre son dossard, lui interdisant de courir.

Mais Tom Miller, le partenaire de Kathrine le pousse, ce qui permet à la jeune femme de poursuivre la course.

Elle termine le marathon en 4h 20 et les photos on fait le tour du monde.

Ainsi, l’Amateur Athletic Union a interdit officiellement aux femme de participer aux courses avec des hommes.

La jeune femme tente de convaincre l’association d’athlétisme de Boston de laisser les femmes courir.

En 1972, les femmes on enfin officiellement le droit de courir le marathon de Boston.

Aujourd’hui, Kathrine Switzer qui écrit un livre continue à courir et est  commentatrice à la télévision.